Infos sûres

Nous sommes heureux de vous accueillir sur notre blog,la discipline,vérité et crédibilité sont nos priorités pour une info réelle.

jeudi 26 juillet 2012

Quartier Château d’eau : L’Afrique au cœur de Paris

A la descente du métro, les hommes et femmes à la peau noire sont plus visibles et en mouvement tout azimut.

Ces Noirs africains provenant de différents pays se retrouvent ici pour plusieurs raisons.
A Château d’eau, dans le 10e arrondissement de Paris, les salons de coiffure tenus par les Africains abondent, à coté, il y a quelques boutiques de vêtements et de téléphones. 

En outre, l’informel  ou encore le marché noir fait de Château d’eau une zone de prédilection pour  un grand nombre de jeunes africains dans l’oisiveté à Paris, et qui jouent ici le rôle de rabatteurs au profit des salons de coiffures ou d'onglerie par exemple.

 Regardez cette vidéo d'un salon de coiffures africaines à Château d'eau :



" Moi je propose aux filles qui viennent là  d’aller se coiffer dans le salon de coiffure, salon de coiffure pour lequel je cherche les clients et qui me donne mon pourcentage par cliente, pourcentage que je ne peux pas vous dire ", explique Seka Abou, assis sur la clôture séparant le trottoir à la chaussée.

Agé de 37 ans et de nationalité ivoirienne, le jeune Seka Abou  surveille de prêt l’arrivée des filles africaines à Château d’eau pour leur proposer un salon de bonne qualité.

"Les belles filles africaines" sont à Château d'eau

 

" Château d’eau est aussi comme Château rouge, il y a beaucoup d’Africains, et les business, il y a de belles filles africaines qui viennent se faire tresser et acheter les tissages naturels qui viennent du Brésil et de l’Inde " déclare un Ivoirien qui ne souhaite pas donner son nom.

" Nous, on peut proposer tout ici : chainettes, téléphone portable, tout quoi ... mais ça doit se faire en cachette, en catimini ", nous explique  Lazare Souleymane, debout  à la sortie du métro alors que  ses camarades sont alignés le long du boulevard Saint Denis à la recherche des clients.

 " Château  d’eau est bien pour nous parce que c’est là ou nous pouvons faire les tresses, c’est comme si on était aussi chez nous en Afrique, comme à Brazzaville ou Kinshasa ", témoigne  sous un soleil accablant Angel Maguamba.
"Château d’eau est bien, on prend aussi la chaleur d’Afrique ici , moi je suis à Paris depuis 5 ans et  je viens souvent à Château d’eau ", dit-elle.
Le quartier ou marché  est aussi un lieu par excellence de rencontres amoureuses : « les  filles viennent aussi beaucoup ici parce qu’elles savent qu’on va les voir, les hommes vont les draguer ", explique sous couvert d’anonymat un jeune homme coiffeur, de nationalité nigérienne.

Château d’eau, un "quartier d’affaires" comme on le dit ici, dominé par les Ivoiriens et Congolais. 
 SOM/

Afficher salons coiffures africaines à Chateau d'eau sur une carte plus grande

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire