Infos sûres

Nous sommes heureux de vous accueillir sur notre blog,la discipline,vérité et crédibilité sont nos priorités pour une info réelle.

mardi 23 octobre 2012

8eme Forum pour le developpement de l'Afrique par ses ressources naturelles


MALABONews (ADDIS-ABEBA Ethiopie) Le developpement de  l’Afrique peut –il aussi passer par ses ressources naturelles, c’est dans ce contexte que se déroule du 23-25 octobre à Addis- Abeba en Éthiopie le 8e forum pour le développement de l’Afrique  organisé  par la commission économique  des nations unies pour l’Afrique et Union africaine.

Le thème est "la gestion et mobilisation des ressources naturelles au service du développement de l’Afrique".
Le Forum dure trois jours

 L’objectif du Forum  est sensibiliser et faire mieux connaître le rôle de l’Afrique dans la gouvernance de ses Ressources naturelles aux fins de sa transformation économique.  Une occasion  pour trouver  des politiques et des stratégies susceptibles de mieux intégrer la gestion des ressources minérales, foncières, halieutiques et
forestières dans les politiques, stratégies et programmes de gestion des ressources nationales.
Nkosazana Dlamini Zuma, présidente  commission 'union Africaine(UA)

« L’Afrique est très riche mais elle demeure pauvre car ses ressources contribuent au développement d’autres continents j’attends les conclusions des assises » a déclaré a l’ouverture la présidente de la commission de l’union africaine, Nkosazana Dlamini  Zuma.

Le constat étant  amer, car Avec 60 % de ses terres arables non exploitées , la région voit une part proportionnellement plus élevée de ses terres agricoles productives louées ou vendues à des investisseurs internationaux espérant des gains importants des transactions foncières.
L’Afrique est dotée d’immenses ressources minérales. Elle détient les plus importantes réserves de bauxite, de chromite, de diamant, de cobalt et de métaux du groupe du platine. Sa part des Ressources en cuivre, en fer et en charbon est aussi très grande. Beaucoup de ces gisements sont
Exploités mais leur contribution au développement socioéconomique de l’Afrique est discutable.
 De 2007 à 2010, plus de 20 millions d’hectares de terres agricoles
Africaines ont été acquis par des investisseurs fonciers internationaux, souvent à raison de plus de 10 000 hectares par transaction, voire de plus de 500 000 hectares.

Concernant les ressources aquatiques et  en particulier celles tirées de la pêche et de l’aquaculture, peuvent grandement contribuer à un développement durable assis sur une large base en Afrique.
Devant ce tableau sombre pour le continent Africain ou la gouvernance des dirigeants est mis cause, il est alors urgent d’agir  d’où ce forum qui réunit des décideurs des États  africains, des partenaires au développement, d’
Organismes des Nations Unies, des organisations intergouvernementales et non gouvernementales secteur privée etc. pour de permettre à l’Afrique de se  développer  grâce à ses ressources. 
SOM/




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire