Infos sûres

Nous sommes heureux de vous accueillir sur notre blog,la discipline,vérité et crédibilité sont nos priorités pour une info réelle.

jeudi 25 octobre 2012

Guinée Equatoriale : Absence justifiée au 8e Forum pour le développement de l’Afrique ?( Edito) par SOM


MALABONews(ADDIS-ABEBA,Ethiopie)–La gestion et mobilisation des ressources naturelles au service du développement de l’Afrique, thème retenu pour le  8e Forum pour le développement de l’Afrique tenu du 23 -25 octobre à Addis –Abeba  Ethiopie .
Le fait que le forum ait mis en évidence l’importance de la gouvernance des ressources naturelles dans les processus de transformation sociale et économique dans les pays comme la Guinée équatoriale pour favoriser la croissance et réduire la pauvreté est à l’origine ou justifie-t-elle la grande absence ou refus de Malabo à répondre présent comme d’autres pays l’ont fait à ce forum 
Selon notre constat la Guinée équatoriale n’aime pas prendre part aux forums ou réflexions visant à la bonne gouvernance ou bonne gestion de revenus tirés  des ressources naturelles alors qu’elle est parmi les pays possédant d’énormes ressources en question comme le pétrole, l’or, bois qui malheureusement les revenus  sont  en défaveur du développement sociale au profit d’un groupuscule.
Le forum  porte  sur les ressources minières, foncières, forestières et halieutiques.
Face à la gestion  chaotique des revenus du sous-sol  au  pays de Teodoro Obiang Nguema qui tarde à être accepter comme  membre de  (EITI), initiative pour la transparence des industries extractives à cause du manque de transparence dans la gestion des revenus ou la corruption et l’enrichissement illicite des personnalités proches du pouvoir accroissent  jour et nuit sans être inquiété.
La Guinée équatoriale a aussi refusé de faire son entrée dans le  mécanisme Africain d’évaluation par les pairs MAEP, un organisme de l’union Africaine(UA) chargé de la bonne gouvernance ceci a la veille du 17e sommet de l’union africaine a Sipopo Malabo en juin  2011 alors que le président équatoguinéen  Teodoro Obiang Nguema était alors président en exercice de l’organisation continentale.
Face à ce constat, la Guinée équatoriale ne figure nulle part dans le tableau de l’amélioration d’indices de transparence.
Les décideurs peuvent –ils penser à l’avenir de ce pays rongé par  la corruption  et  les abus de toute sorte .
La jeunesse Equatoguineenne appelle désormais a une prise de conscience, disant stop au diabolisme, méchanceté, sorcellerie, pillage des ressources nationales etc.
Vue le manque de solutions en faveur de la bonne gouvernance, éradication de  la corruption,  des  détournements des deniers publics, appropriation des biens publics qui  laissant de plus en plus la situation sociale  se détériorer, du coup c’est le phénomène riche s’enrichir davantage et pauvre s’appauvrir installé.
SOM/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire